Les Chatouilles

ou La danse de la colère

theatre

C’est une année de triomphe pour la comédienne, et de nombreuses récompenses dont le Molière du “Seul(e) en scène”. Elle connaît l’histoire d’Odette. C’est la sienne. Une histoire de pédophilie qu’il lui a fallu, à un moment, coucher sur le papier. Son interprétation subtile, progressant à coups de solos muets, presque boxés, quand les mots pourraient devenir trop crus, est confondante. Elle parle, danse, boxe, endosse plusieurs personnages. Andréa Bescond évoque l’enfance blessée, et la résilience, avec aplomb, délicatesse dans une mise en scène subtile et optimiste. Exceptionnel.

« Quand la vie fait taire les mots, naissent les paroles du corps. La danse et la musique ont une place primordiale dans cette création, elles apportent toute une poésie où parfois les mots s’égarent. »
Andréa Bescond

Molière 2016 du Seul(e) en scène
Prix jeune talent théâtre de la SACD en 2016
Prix du jeune théâtre de l’académie française en 2016
Prix de l’interprétation féminine du festival d’Avignon Off 2014

Distribution

Texte et interprétation : Andréa Bescond 
Mise en scène : Éric Métayer 

Dans la presse

« On en sort sonné, épaté. » LE PARISIEN

« Ce spectacle donne de l’espoir. » TELERAMA

« Elle s’impose comme la digne héritière de Philippe Caubère. » PARIS MATCH

« Il y a de la sauvagerie dans sa grâce. Un mélange de pudeur, de franchise, d’humour et de sagesse. »

LE FIGARO « Les mots manquent pour lui rendre l’hommage qu’elle mérite. » MARIANNE

« Elle a de l’énergie et du talent à revendre. » PARISCOPE